Que vérifier avant l’achat d’une voiture d’occasion ?

Vérifications Incontournables Avant d’Acheter une Voiture d’Occasion

Conseils d’experts sur la manière d’inspecter une voiture d’occasion, afin de bénéficier de leurs nombreux avantages d’acheter une voiture d’occasion versus l’achat d’une neuve.

Une évaluation minutieuse vous aidera à éviter les problèmes cachés

Avant de finaliser la transaction, emmenez toute voiture d’occasion que vous envisagez chez un mécanicien pour une inspection approfondie.

Trouver une voiture d’occasion sans problème n’a rien à voir avec la chance et tout à voir avec l’application de bonnes compétences de recherche et d’investigation. Savoir comment repérer les problèmes potentiels et déterminer la fiabilité d’un véhicule d’occasion peut vous éviter des maux de tête automobiles coûteux à l’avenir. Les conseils suivants peuvent vous aider à éviter un nanard et à trouver une bonne affaire.

Commencez par faire autant de recherches que possible en ligne. Il y a plusieurs marques de voitures très populaires en occasion. Lorsque vous avez trouvé un ou deux véhicules qui vous intéressent, qu’ils soient vendus par un concessionnaire ou en privé, commencez à évaluer leur état et leur historique en communiquant avec le vendeur par e-mail, téléphone ou SMS.

Sachez que certains vendeurs privés pourraient ne pas vouloir vous permettre d’essayer le véhicule et/ou de le faire inspecter par un mécanicien, donc vous devrez décider si cela vous convient.

Enfin, si vous achetez chez un concessionnaire de voitures d’occasion, demandez dans quelle mesure vous pouvez effectuer le processus en ligne ou par téléphone. Plus vous pouvez gérer de documents virtuellement, moins de temps vous aurez à passer au concessionnaire.

Les principaux points à vérifier avant d’acheter une voiture d’occasion

PointDescription
1État de la carrosserie et de la peinture
2État des pneus et de la roue de secours
3Historique d’entretien
4Kilométrage du véhicule
5État du moteur
6Système de freinage
7État de la suspension
8Systèmes électroniques (feux, climatisation, etc.)
9Vérification des documents (carte grise, contrôle technique, etc.)
10Essai sur route

Poser les bonnes questions

Que vous traitiez avec un vendeur privé ou un concessionnaire de voitures d’occasion, poser ces questions de base peut vous aider à décider si le véhicule vaut la peine d’être examiné de plus près.

Combien de kilomètres a-t-elle ?

Kilométrage d'une voiture
Kilométrage d’une voiture

Si le kilométrage est supérieur à 20 000 par an ou inférieur à 5 000, demandez pourquoi. Une voiture à kilométrage élevé utilisée pour un long trajet autoroutier peut avoir moins d’usure que si elle a fait beaucoup de trajets courts ou de conduite en arrêt et départ. Cependant, prenez toute affirmation du type “ce sont tous des kilomètres autoroutiers” avec un grain de sel. De plus, bien que le faible kilométrage soit agréable, il ne garantit pas nécessairement un entretien en douceur.

Comment est-elle équipée ?

Qu’elles soient répertoriées dans l’annonce ou non, demandez des informations sur les caractéristiques clés : type de transmission, équipement de sécurité, système audio, régulateur de vitesse, sièges électriques, Bluetooth, écrans de divertissement arrière, caméra de recul et navigation. Vérifier deux fois pourrait produire des commentaires révélateurs.

Quelle est l’état de la voiture ?

Vérifiez l’état de la voiture. Commencez large et n’interrompez pas – le vendeur pourrait mentionner quelque chose à quoi vous n’auriez pas pensé à demander.

Et la carrosserie et l’intérieur ?

Si ces zones n’ont pas été couvertes auparavant, demandez-y spécifiquement.

A-t-elle été accidentée ?

Si oui, demandez quelle était l’étendue des dommages, le coût des réparations et qui a effectué le travail. Ne vous inquiétez pas des éraflures mineures, mais réfléchissez à deux fois avant d’acheter une voiture qui a été gravement endommagée.

Avez-vous des dossiers d’entretien ?

Vous voulez une voiture qui a été bien entretenue. Elle aurait dû subir des travaux d’entretien aux intervalles spécifiés par le fabricant. Demandez des reçus pour toutes les pièces qui ont été remplacées. Les reçus des ateliers de réparation notent normalement le relevé du compteur kilométrique, ce qui vous aide à vérifier l’historique.

Y a-t-il des rappels en cours ?

Demandez si des travaux de rappel de sécurité doivent être effectués. Les concessionnaires peuvent accéder à l’historique des rappels, mais avec le numéro d’identification du véhicule (Numéro de série), vous pouvez vérifier le site Web du fabricant ou le site Web de l’Administration nationale de la sécurité routière. Notez le kilométrage lors de l’exécution des travaux. Pour en savoir plus, consultez le suivi des rappels de voitures.

Questions pour les vendeurs privés

L’avez-vous possédée depuis qu’elle était neuve ?

Vous voulez être en mesure de reconstituer l’historique d’entretien de la voiture. Soyez sceptique si le propriétaire prétend avoir fait l’entretien mais ne peut produire aucun reçu, ou si la voiture a changé de mains plusieurs fois en quelques années. Un rapport d’historique du véhicule peut éclairer ces points.

Êtes-vous la personne qui l’a le plus conduite ?

Idéalement, vous voulez rencontrer le conducteur principal, ou les conducteurs, pour voir s’ils vous semblent responsables.

Pourquoi vendez-vous la voiture ?

Recherchez une explication plausible plutôt qu’une histoire intéressante. Si la réponse semble évasive, soyez prudent.

Lire l’étiquette descriptive

La réglementation oblige les concessionnaires automobiles affichent une fiche descriptive dans chaque véhicule d’occasion mis en vente. Habituellement attaché à une fenêtre, il doit contenir certaines informations, notamment si le véhicule est vendu avec une garantie, et les consommations et émissions de CO2 du véhicule. Les informations du guide l’emportent sur toute disposition contraire de votre contrat de vente. La fiche comprends les caractéristiques principales de la voiture.

Inspecter soigneusement le véhicule

Peu importe où vous achetez, examinez toujours soigneusement le véhicule et amenez-le chez un mécanicien pour une inspection complète d’une voiture d’occasion. Habillez-vous avec des vêtements anciens que vous ne vous souciez pas de salir et examinez la voiture de près.

Faites votre inspection pendant la journée par temps sec, car les projecteurs peuvent rendre les voitures brillantes et cacher les défauts de carrosserie. La voiture doit être garée sur une surface plane et ne doit pas avoir été conduite pendant au moins une heure avant votre inspection de voiture d’occasion.

Extérieur

État de la carrosserie
État de la carrosserie

État de la carrosserie :

Vérifiez chaque panneau et le toit, à la recherche de rayures, de bosses et de rouille. Faites attention aux panneaux mal alignés ou aux grands espaces, qui peuvent indiquer une assemblée négligente à l’usine ou une réparation de mauvaise qualité. La couleur et la finition de la peinture doivent être les mêmes sur chaque panneau de carrosserie.

Si vous pensez qu’une bosse a peut-être été colmatée, placez un petit aimant dessus. L’aimant ne collera pas à une zone avec du mastic de carrosserie. Si d’autres parties de la voiture ont été repeintes, il peut y avoir de la peinture adhérant aux joints en caoutchouc autour du capot et du coffre.

La rouille est une cause de préoccupation, alors vérifiez la carrosserie pour des zones de peinture cloquée ou de la rouille visible. Vérifiez les passages de roue, les panneaux sous les portes et le bas des portes.

Ouvrez et fermez chaque porte, le capot et le coffre. Soulevez et lâchez doucement chaque porte, en particulier celle du conducteur. Si elle semble lâche sur ses charnières, la voiture a été beaucoup utilisée ou a connu une utilisation intense. Inspectez les joints en caoutchouc pour voir s’ils se déchirent ou pourrissent.

Vitre :

Examinez attentivement le verre pour vous assurer qu’il n’y a pas de fissures ou de grandes zones crevassées. Une petite puce de pierre peut ne pas être une cause d’alarme, bien que vous devriez en parler lors des négociations. Mais les fissures dans le pare-brise vont empirer et entraîner une réparation coûteuse.

Suspension :

Faites le tour de la voiture pour voir si elle est à niveau. Appuyez sur chaque coin. Si les amortisseurs sont en bon état, la voiture devrait rebondir une seule fois, pas monter et descendre. Saisissez le haut de chaque pneu avant et secouez-le de gauche à droite. Si vous sentez un jeu ou entendez un bruit de claquement, les roulements de roue ou les joints de suspension peuvent être défectueux.

Éclairage et feux :

Demandez à un ami de confirmer que toutes les lumières fonctionnent. Assurez-vous que toutes les lentilles de lumière et réflecteurs sont intacts et non fissurés, embués d’humidité ou manquants.

Pneus :


Pneus usés
Pneus usés

Vous pouvez en apprendre beaucoup sur les pneus. Une voiture avec moins de, disons, 20 000 km devrait probablement encore avoir ses pneus d’origine. Méfiez-vous d’une voiture à faible kilométrage avec des pneus neufs, et vérifiez que les quatre pneus sont identiques. S’il y a des pneus de marques différentes sur la voiture, demandez pourquoi ils ont été remplacés.

L’usure de la bande de roulement doit être uniforme sur toute la largeur de la bande de roulement, et la même sur les pneus du côté gauche et droit de la voiture. Demandez si les pneus ont été régulièrement permutés. Sinon, l’usure est généralement plus sévère sur les roues motrices.

Les conducteurs agressifs ont tendance à provoquer une usure importante sur l’épaule extérieure des pneus avant, au bord de la paroi latérale. Supposez que la voiture a été conduite de manière intensive si cette zone montre une usure plus importante.

Les pneus qui ont été conduits surgonflés ont tendance à s’user davantage au centre qu’aux côtés. Les pneus chroniquement sous-gonflés montrent une usure plus importante sur les côtés. Les pneus en gobelets, usés de manière inégale le long de la circonférence de la bande de roulement, peuvent indiquer un problème avec la direction, la suspension ou les freins.

Les pneus doivent avoir au moins 1.6 mm de profondeur de bande de roulement pour être légaux. Vérifiez la profondeur de la bande de roulement avec un outil de profondeur de bande de roulement, disponible dans les magasins de pièces automobiles, ou une pièce de 1 euro. Insérez la pièce dans la rainure de la bande de roulement. La largeur de la partie jaune de la pièce fait 3 mm. Si plus de la moitiée est visible, le pneu doit être remplacé.

Examinez les flancs pour déceler des éraflures, des fissures ou des renflements, et recherchez des bosses ou des fissures sur chaque roue. Vérifiez que la pièce de rechange est en bon état et que le cric et la clé à ergot appropriés sont présents.

Intérieur

L’intérieur d’une voiture peut être crucial pour vous car c’est là que vous passerez la majorité de votre temps en tant que propriétaire du véhicule. Prenez donc votre temps et examinez-le en détail.

Odeur :

Lorsque vous ouvrez la portière de la voiture pour la première fois, sentez l’intérieur. Une odeur de moisi, de moisissure ou d’humidité pourrait indiquer des fuites d’eau. Retirez les tapis de sol et vérifiez s’il y a des taches humides sur la moquette. Une odeur âcre peut indiquer que la voiture a été utilisée par un fumeur. Vérifiez le briquet et le cendrier (s’il y en a un) pour trouver des indices. Certaines odeurs, telles que la moisissure et la fumée, peuvent être très difficiles à éliminer.

Sièges :


État des sièges
État des sièges

Essayez tous les sièges, même si vous n’avez probablement pas l’intention de vous asseoir à l’arrière. Le revêtement des sièges ne devrait pas être déchiré ou très usé, surtout sur une voiture à faible kilométrage. Testez tous les réglages des sièges pour vous assurer qu’ils fonctionnent correctement et que vous pouvez trouver une bonne position de conduite. Assurez-vous que chaque réglage fonctionne à la fois sur le siège du conducteur et sur celui du passager.

N’oubliez pas les sièges arrière ! Même si vous n’allez pas vous y asseoir régulièrement, essayez chaque position assise pour détecter d’éventuels bosses dans le rembourrage ou un soutien inégal. Si les sièges peuvent être rabattus, assurez-vous que le mécanisme de rabattement fonctionne.

Pédales :

Le caoutchouc des pédales de frein, d’embrayage et d’accélérateur donne une indication de l’utilisation. Une voiture à faible kilométrage ne devrait pas montrer beaucoup d’usure. Le caoutchouc des pédales usé par endroits, ou neuf, indique que la voiture a beaucoup roulé.

Instruments et commandes :

Allumez le contact sans démarrer le moteur. Assurez-vous que tous les témoins lumineux, y compris le témoin de vérification du moteur, s’allument pendant quelques secondes et s’éteignent lorsque vous démarrez le moteur. Notez si le moteur a du mal à démarrer à froid et s’il tourne régulièrement. Ensuite, essayez chaque interrupteur, bouton et levier.

Avec le moteur en marche, mettez le chauffage au maximum pour voir à quelle température il monte et à quelle vitesse. Activez la climatisation et assurez-vous qu’elle souffle rapidement de l’air froid.

Système audio :

Vérifiez la réception en AM, FM et radio satellite. Si la voiture a toujours un lecteur de CD, essayez de charger et d’éjecter un disque. Apportez votre smartphone ou lecteur MP3 avec vous et connectez-le via Bluetooth ou branchez-le. Vérifiez si la voiture a une connectivité sans fil avec Android Auto et Apple CarPlay.

Toit :

Vérifiez le revêtement de toit et le garnissage du toit pour détecter des taches ou des affaissements, pour voir si de l’eau s’infiltre par des portes ou des fenêtres mal ajustées. Vérifiez que le toit ouvrant ou le toit panoramique s’ouvre et se ferme correctement et qu’il se scelle bien en position fermée. Inspectez un toit convertible à la recherche de déchirures en utilisant une lampe de poche.

Coffre :

Utilisez votre nez aussi bien que vos yeux. Sentez et cherchez des signes d’infiltration d’eau. Vérifiez si la moquette est humide ou sent le moisi, et examinez le puits de la roue de secours pour l’eau ou la rouille.

Sous le capot :

Composants liés au moteur Il est préférable de réaliser ces vérifications moteur froid. Inspectez d’abord l’état général du compartiment moteur. La saleté et la poussière sont normales, mais soyez prudent si vous voyez de l’huile éclaboussée partout ou sur le sol en dessous. Soyez également attentif à une batterie recouverte de corrosion, ou à des fils et des tuyaux pendouillants.

Tuyaux et courroies :

Pressez les divers tuyaux en caoutchouc qui vont au radiateur, à la climatisation et à d’autres pièces. Le caoutchouc devrait être ferme et souple, pas dur comme de la pierre, fissuré ou mou. Touchez les courroies d’entraînement pour déterminer si elles sont effilochées.

Fluides :

Le manuel du propriétaire indiquera où vérifier tous les niveaux de liquide. L’huile moteur doit être brun foncé ou noire mais non granuleuse. Si l’huile est de couleur miel, elle vient d’être changée. Si la jauge a des gouttelettes d’eau ou montre de l’huile grise ou mousseuse, cela pourrait indiquer un bloc moteur fissuré ou un joint de culasse endommagé, deux problèmes graves.

Vérifiez le liquide de transmission automatique avec le moteur chaud et en marche. Sur certains véhicules, la jauge a deux ensembles de marques pour vérifier lorsque le moteur est soit froid, soit chaud.

Le liquide de transmission doit être rosâtre, pas brun, et sentir l’huile, sans odeur “brûlée”. La jauge ne doit pas laisser de particules métalliques visibles sur le chiffon, un autre signe d’un problème sérieux. Les liquides de direction assistée et de frein doivent se situer dans la zone sûre.

Radiateur :

Regardez dans le réservoir en plastique qui est connecté par un tuyau en caoutchouc au radiateur. Le liquide de refroidissement doit être verdâtre ou orange, pas d’une couleur laiteuse ou rouillée. Des taches verdâtres à l’extérieur du radiateur sont un signe sûr de fuites.

Batterie :

Certaines batteries dites “sans entretien” ont un indicateur de charge intégré : le vert signifie généralement que la batterie est en bon état, et le jaune ou le noir signifie généralement qu’elle est en train de mourir. Ces indicateurs révèlent l’état d’une seule cellule et peuvent ne pas donner une lecture précise de la santé de toute la batterie. Si la batterie a des bouchons de remplissage, essuyez le dessus avec un chiffon, puis dévissez soigneusement les bouchons pour examiner le niveau de liquide. Un niveau bas peut signifier que la batterie a travaillé trop fort. Tout mécanicien compétent peut vérifier le système de charge et effectuer un test de charge sur la batterie.

Véhicules électriques et hybrides :

Assurez-vous que la batterie est complètement chargée avant un essai routier, afin de pouvoir observer son autonomie projetée. Pour les hybrides, vérifiez l’affichage embarqué pour vous assurer que la batterie se charge et se décharge pendant que vous conduisez.

Sous le véhicule

Si vous pouvez trouver l’endroit où le véhicule est généralement garé, recherchez des marques de vieilles flaques d’essence, d’huile, de liquide de refroidissement ou de liquide de transmission. L’eau claire qui goutte sous la voiture par une journée chaude est probablement simplement de l’eau condensée du climatiseur.

Échappement :

Touchez-le pour détecter des résidus. S’il est noir et gras, cela signifie de l’huile brûlée. La suie à l’extrémité du tuyau d’échappement doit être sèche et de couleur gris foncé. Bien que la rouille soit normale, une rouille importante pourrait indiquer que le véhicule a besoin d’un nouveau système d’échappement.

En dessous :

Si le véhicule est assez haut pour que vous puissiez vous glisser en dessous, vous pouvez effectuer quelques vérifications de base. Étalez une vieille couverture sur le sol et regardez sous le moteur avec une lampe de poche. Si vous voyez des gouttes d’huile, des fuites d’huile ou un liquide vert ou rouge sur le moteur ou le sol sous la voiture, ce n’est pas bon.

Examinez les soufflets des joints homocinétiques, qui sont les soufflets en caoutchouc noir aux extrémités des arbres de transmission. S’ils sont fendus et fuient de la graisse, supposez que la voiture a des joints homocinétiques défectueux, une réparation coûteuse.

Les composants structurels avec des plis et de grandes bosses dans le plancher ou le réservoir de carburant indiquent tous un accident passé. La soudure sur le châssis suggère qu’une section a peut-être été remplacée ou découpée pour effectuer des travaux de réparation. Un enduit anticorrosion récent peut cacher des réparations structurelles récentes.

Emmenez-la chez votre mécanicien

Avant de conclure la transaction, faites inspecter la voiture par un atelier de réparation qui effectue régulièrement des diagnostics. Un concessionnaire ne devrait avoir aucun problème à vous prêter la voiture pour la faire inspecter, à condition que vous laissiez une pièce d’identité. Si un vendeur vous dit qu’une inspection indépendante n’est pas nécessaire car le concessionnaire l’a déjà faite, insistez pour que votre mécanicien l’examine. Si un vendeur privé est réticent à vous laisser conduire la voiture jusqu’à un atelier, proposez de suivre le vendeur jusqu’à l’atelier d’inspection.

Un diagnostic approfondi devrait coûter environ 100 à 150 euros, mais vérifiez le prix à l’avance. Demandez au mécanicien un rapport écrit détaillant l’état de la voiture, notant tout problème trouvé et le coût pour les réparer. Vous pouvez ensuite utiliser ce rapport lors de la négociation avec le vendeur.

Si vous ne connaissez pas d’ateliers de réparation, demandez le nom d’un bon atelier dans un magasin local de pièces automobiles. Si vous ne pouvez pas obtenir de recommandations, contactez les concessions du groupe Deluc.

FAQ sur les vérifications à réaliser Avant d’Acheter une Voiture d’Occasion

Quels sont les points à vérifier avant d’acheter une voiture d’occasion ?

Avant d’acheter une voiture d’occasion, il est essentiel de prendre en compte plusieurs aspects pour s’assurer de faire un choix éclairé. Voici quelques points à vérifier :

  1. Historique du véhicule : Obtenez un rapport d’historique du véhicule à l’aide du numéro d’identification du véhicule (NIV). Cela peut révéler des informations sur les accidents passés, les réparations majeures, et plus encore.
  2. Kilométrage : Vérifiez le kilométrage indiqué sur le compteur. Un faible kilométrage peut être attrayant, mais assurez-vous qu’il est cohérent avec l’âge de la voiture et qu’il n’a pas été manipulé.
  3. État mécanique : Faites inspecter la voiture par un mécanicien de confiance. Assurez-vous que le moteur, la transmission, les freins, la suspension et d’autres composants clés sont en bon état.
  4. Carrosserie : Examinez attentivement la carrosserie pour détecter d’éventuels dommages, bosses, rouille ou signes de réparations antérieures. Cela peut indiquer des problèmes structurels.
  5. Pneus : Vérifiez l’état des pneus, y compris leur usure. Des pneus usés inégalement peuvent signaler des problèmes de suspension ou d’alignement.
  6. Intérieur : Inspectez l’intérieur de la voiture, y compris les sièges, le tableau de bord, les commandes et les équipements électroniques. Assurez-vous que tout est en bon état de fonctionnement.
  7. Documents : Vérifiez que le vendeur dispose de tous les documents nécessaires, y compris le titre de propriété, le manuel du propriétaire, les factures d’entretien et le certificat de contrôle technique.
  8. Essai routier : Effectuez un essai routier pour évaluer la performance de la voiture. Soyez attentif aux bruits inhabituels, aux vibrations et à la tenue de route.
  9. Options de financement : Si vous envisagez de financer la voiture, explorez vos options de prêt avant de faire votre achat. Comparez les taux d’intérêt et les conditions auprès de différentes institutions financières.
  10. Négociation du prix : N’hésitez pas à négocier le prix avec le vendeur. Faites des recherches sur la valeur marchande de la voiture en fonction de son état et de son kilométrage.

Comment vérifier une voiture avant l’achat ?

Vérifier une voiture avant l’achat est crucial pour éviter des surprises désagréables. Voici une liste de points à examiner lors de l’inspection d’une voiture d’occasion :

  1. Historique du véhicule : Obtenez un rapport d’historique du véhicule en utilisant le numéro d’identification du véhicule (NIV). Cela peut fournir des informations sur les accidents, les réparations majeures, et d’autres incidents passés.
  2. Kilométrage : Vérifiez que le kilométrage indiqué sur le compteur est plausible et cohérent avec l’âge du véhicule. Un kilométrage excessivement bas ou élevé peut être suspect.
  3. État mécanique : Faites inspecter le moteur, la transmission, les freins, la suspension et d’autres composants mécaniques par un mécanicien qualifié. Assurez-vous que tout fonctionne correctement.
  4. Carrosserie : Examinez attentivement la carrosserie pour détecter des bosses, des rayures, de la rouille ou des signes de réparations. Des anomalies peuvent indiquer des problèmes structurels.
  5. Pneus : Contrôlez l’état des pneus, y compris l’usure. Des pneus usés de manière inégale peuvent signaler des problèmes d’alignement ou de suspension.
  6. Intérieur : Vérifiez l’état des sièges, des tapis, du tableau de bord et des équipements intérieurs. Assurez-vous que tout est en bon état de fonctionnement.
  7. Documents : Assurez-vous que le vendeur possède tous les documents nécessaires, tels que le titre de propriété, le manuel du propriétaire, les factures d’entretien et le certificat de contrôle technique.
  8. Essai routier : Effectuez un essai routier pour évaluer la conduite et le comportement de la voiture. Soyez attentif aux bruits inhabituels, aux vibrations et à la tenue de route.
  9. Systèmes électroniques : Vérifiez le bon fonctionnement des systèmes électroniques tels que les feux, les clignotants, les essuie-glaces, la climatisation, la radio, etc.
  10. Options de financement : Si vous prévoyez de financer la voiture, explorez vos options de prêt avant d’acheter. Comparez les taux d’intérêt et les conditions proposées par différentes institutions financières.

Quelles questions se poser avant d’acheter une voiture ?

Avant d’acheter une voiture, il est important de poser les bonnes questions pour vous assurer que le véhicule correspond à vos besoins et qu’aucun aspect important n’est négligé. Voici quelques questions à considérer :

  1. Quel est mon budget total pour l’achat de la voiture, y compris les coûts d’assurance, d’entretien et de carburant ?
  2. Est-ce que je préfère une voiture neuve ou d’occasion, et pourquoi ?
  3. Quels sont mes besoins spécifiques en termes de taille, de capacité d’accueil et de fonctionnalités de la voiture ?
  4. Quelle est la consommation de carburant de la voiture et quelle est son efficacité énergétique ?
  5. Quel type de conduite vais-je principalement effectuer (urbaine, autoroutière, tout-terrain) et quelle voiture convient le mieux à ces conditions ?
  6. Quel est le coût estimé de l’assurance automobile pour la voiture que je considère ?
  7. Quelles sont les évaluations de sécurité de la voiture et quels dispositifs de sécurité sont inclus ?
  8. Quelle est la réputation de la marque et du modèle en termes de fiabilité et de durabilité ?
  9. Quel est l’historique d’entretien de la voiture, y a-t-il des réparations majeures récentes ou des problèmes persistants ?
  10. La voiture est-elle toujours sous garantie, et si oui, quelles sont les conditions de garantie ?
  11. Y a-t-il des coûts cachés ou des frais supplémentaires associés à l’achat de cette voiture ?
  12. Quelles sont les options de financement disponibles, et quel est le taux d’intérêt proposé ?
  13. La voiture a-t-elle passé tous les contrôles de sécurité et les inspections nécessaires ?
  14. Quelle est la valeur de revente prévue de la voiture dans quelques années ?
  15. Existe-t-il des incitatifs ou des remises actuelles sur cette voiture ou des modèles similaires ?
  16. Est-ce que je suis à l’aise avec le coût prévu de l’entretien régulier de la voiture ?
  17. Quelles sont les opinions des propriétaires actuels de cette voiture, et quels sont les retours d’expérience sur la satisfaction du propriétaire ?
  18. Quelles sont les options de couleur, de finition et d’accessoires disponibles pour ce modèle spécifique ?
  19. Quelle est la politique du concessionnaire en matière de retour et d’échange de véhicules ?
  20. Ai-je besoin de temps pour réfléchir davantage avant de prendre ma décision, ou est-ce le bon moment pour acheter ?

Comment vérifier l’état du moteur d’une voiture d’occasion ?

Vérifier l’état du moteur d’une voiture d’occasion est crucial pour s’assurer de sa fiabilité à long terme. Voici une liste de points à examiner lors de l’inspection du moteur :

  1. Ouverture du capot : Commencez par ouvrir le capot et inspecter l’espace moteur. Recherchez des signes évidents de fuites, de corrosion ou de dommages.
  2. Niveau d’huile : Vérifiez le niveau d’huile à l’aide de la jauge d’huile. L’huile doit être propre et se situer entre les repères minimum et maximum.
  3. Couleur de l’huile : Une huile propre est généralement de couleur dorée ou ambrée. Si elle est trop noire, cela peut indiquer un manque d’entretien.
  4. Consistance de l’huile : Frottez l’huile entre vos doigts. Si elle semble granuleuse, cela peut indiquer la présence de particules métalliques, ce qui peut signaler des problèmes internes du moteur.
  5. Fuites de liquides : Recherchez des fuites éventuelles autour du moteur. Les liquides de refroidissement, l’huile ou d’autres fluides ne doivent pas fuir.
  6. Courroies et chaînes : Vérifiez l’état des courroies et des chaînes de distribution. Des signes d’usure excessive, de fissures ou de bruits inhabituels peuvent indiquer un problème potentiel.
  7. Batterie : Contrôlez l’état de la batterie. Des bornes propres et sans corrosion sont un bon signe. Assurez-vous que la batterie est bien fixée.
  8. Échappement : Examinez visuellement le système d’échappement à la recherche de fuites, de corrosion ou de pièces lâches. Démarrez le moteur et écoutez les bruits anormaux provenant du système d’échappement.
  9. Niveau du liquide de refroidissement : Vérifiez le niveau du liquide de refroidissement dans le réservoir de liquide de refroidissement. Il ne doit pas y avoir de fuites et le liquide doit être propre.
  10. Couleur du liquide de refroidissement : La couleur du liquide de refroidissement peut indiquer son état. Il doit être clair et avoir une couleur uniforme.
  11. Test de démarrage à froid : Demandez au vendeur de démarrer le moteur à froid. Les bruits de claquement, de grincement ou de cognement inhabituels peuvent être des signes de problèmes.
  12. Compression des cylindres : Si possible, effectuez un test de compression des cylindres. Une compression inégale entre les cylindres peut indiquer des problèmes internes.
  13. Codes d’erreur du moteur : Utilisez un scanner OBD-II pour vérifier s’il y a des codes d’erreur stockés dans le système de gestion du moteur.
  14. Test de conduite : Pendant un essai routier, soyez attentif aux performances du moteur. Vérifiez les accélérations, les changements de vitesse et écoutez les bruits inhabituels.

Nos derniers arrivages

Jours
Heures
Minutes
Secondes

C5 X Hybride rechargeable 225ch Shine ëEAT8

42 900 €
Jours
Heures
Minutes
Secondes

C5 Aircross Hybrid 225ch Feel e-EAT8

24 980 €
Jours
Heures
Minutes
Secondes

C5 Aircross BlueHDi 180ch S&S Feel EAT8

19 980 €
Toutes nos voitures d’occasions

Choisissez une voiture d’occasion du Groupe Deluc

L’achat d’une voiture d’occasion chez Deluc peut être une expérience sans soucis si vous suivez attentivement les étapes de vérification avant l’achat. En examinant méticuleusement l’intérieur, les composants du moteur, le dessous du véhicule, et en confiant la voiture à un mécanicien de confiance pour une inspection approfondie, vous vous assurez d’acquérir un véhicule fiable. Dans le Groupe Deluc, la transparence et la qualité sont des priorités, mais prendre des précautions supplémentaires reste une sage décision. En investissant du temps dans l’inspection minutieuse de tous les aspects de la voiture, vous pouvez rouler en toute tranquillité, sachant que votre achat est un choix réfléchi et durable.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Nos occasions

Une large sélection de véhicule d’occasion s’offre à vous.